autres arthropodes vers accueil estran22
vers page "autres arthropodes"




Ici des hexapodes (3 paires de pattes)  rencontés sur l'estran des Côtes d'Armor: la plupart des espèces se rencontrent en
haut de l'estran (laisse de mer, slikke, schorre, rochers bordant le littoral...), quelques espèces sont observées plus bas, au milieu de l'étage médiolittoral.


collemboles avec leurs 3 paires de pattes, ils étaient classés avec les insectes,
                                   ils forment aujourd'hui  une classe à part. L'abdomen des collembole est composé
                                   de 6 segments, contrairement à celui des insectes qui en comporte plus.
                                   au moins 24 espèces présentes sur le littoral en Grande Bretagne/Irlande


Neanuridae
            
Anurida maritima      taille: 3mm      couleur bleu-gris      très commun             mediolittoral et supralittoral
St Jacut de la Mer le 24/07/2010  St Jacut de la Mer le 24/07/2010
observés en grand nombre sur la partie haute de la vasière (slikke et schorre) ainsi que dans les fissures de rochers ou parfois flottant à la surface de petites cuvettes d'eau (parfois à mi-marée, souvent plus haut)
Trédarzec, le 29/09/2018 Plestin-les-Grèves, le 08/08/2016 Saint-Cast-le-Guildo, le 23/10/2018
en savoir plus : https://www.marlin.ac.uk/species/detail/2110
Carte de présence dans le 22  carte  


Anuridella marina (?)   taille : 1 à 2 mm       couleur jaune                 de mi-marée jusqu'en haut de l'estran
Troguéry, le 30/10/2014 Lancieux, le 17/09/2019 Troguéry, le 30/10/2014
espèce peu commune dont la détermination reste à confirmer, elle a été observée au niveau des embouchures des fleuves côtiers, mais parfois aussi sur la côte dans des fissures de rochers (comme sur la photo du milieu, en dessous du petit gastéropode Otina ovata)
autres photos sur aphotomarine
Carte de présence dans le 22  carte



autre : collembole non déterminé    taille ± 2mm    milieu rocheux riche en algues (ici fucus), médiolittoral
Trébeurden, le 17/01/2012 Trébeurden, le 17/01/2012 Trébeurden, le 20/01/2012
souvent observés en grand nombre, sautent à la surface de l'eau grâce à une sorte de "fourche" (furca) située sous l'abdomen
Trébeurden, le 20/01/2012  Trébeurden, le 20/01/2012







insectes

Machilidae  insectes aptères (sans ailes), deux gros yeux composés joints sur leur ligne médiane
                              présence 3 ocelles (dont la forme est utile à la détermination du genre)
                              présences de deux long palpes maxillaires, corps recouvert d'écailles


Petrobius sp (maritimus ou brevistylis)         taille: 14 mm                                           haut du supralittoral
Landrellec le 01/03/2010
caché entre les rochers humides, l'insecte saute si il est dérangé
Landrellec le 01/03/2010
genre Petrobius  : présence d'écailles sur les 2 premiers articles des antennes (= scape et pédicelle) mais pas sur les articles suivants (formant le flagelle);  pattes et palpes dépourvus d'écailles
Carte de présence dans le 22  carte  


Dilta sp (littoralis?)          ici trouvé en milieu vaseux, proche d'un cordon de galet, eau à salinité variable
Louannec (sillon du Lenn), le 12/01/2018
observé l'hiver par temps froid, caché sous un morceau de tapis de sol, cet individu, engourdi, ne sautait pas
Louannec (sillon du Lenn), le 12/01/2018 Louannec (sillon du Lenn), le 12/01/2018 Louannec (sillon du Lenn), le 12/01/2018
genre
Dilta : présence d'écailles sur la totalité des antennes, ainsi que sur les pattes et les palpes; yeux plus larges que hauts, de couleur uniforme (non mouchetés), chaque oeil avec, sous son bord externe, un petit ocelle plus haut que large (non étendu transversalement)
Carte de présence dans le 22  carte




Phthiraptères  ordre regroupant les poux présents sur différents animaux, ectoparasites dépourvus d'ailes

Philopteridae    certains poux broyeurs des oiseaux appartiennent à cette famille

Pectinopygus bassani                     poux broyeurs observés sur un fou de Bassan mort, laisse de mer
St Jacut de la Mer, le 12/06/2018  St Jacut de la Mer, le 12/06/2018
ici en grand nombre et bien vivants
St Jacut de la Mer, le 12/06/2018  St Jacut de la Mer, le 12/06/2018
précisions apportées par Gilles Bentz : "...ça ressemble bien à ce que l’on trouve quasi systématiquement sur les fous que nous recueillons au centre de soins. Ils sont également présents sur les fous de Bassan de la colonie de Rouzic."
en savoir plus : http://phthiraptera.info/sites/phthiraptera.info/files/68955.pdf




Coléoptères pièces buccales broyeuses, ailes antérieures modifiées en élytres recouvrant les ailes postérieures

Ci-dessous des coléoptères dépendant du milieu salé.
Sur cette autre page, des espèces observées répétitivement sur l'estran, mais aussi dans les dunes ou à l'intérieur des terres.


Carabidae    sur cette autre page des carabidés pouvant aussi vivre en dehors de l'estran

Aepus robinii    taille : 2,5 mm     sous les pierres reposant sur le sable, ou dans les failles,  mi-marée
Plestin les Grèves, le 07/08/2011 Plestin les Grèves, le 07/08/2011  biotope de Aepopsis robinii, Plestin les Grèves, le 11/08/2011
insecte vivant au niveau du médiolittoral (niveau mi-marée), recouvert d'eau à marée haute      ▲ milieu où nous l'avons trouvé
Pleubian, le 12/04/2014  Plestin les Grèves, le 01/09/2020
se distingue du rare Aepus marinus par ses yeux plus saillants, ses épaules effacées, ses élytres tronqués à l'apex et sa brillance (merci à Philippe Zorgati et Cyril Courtial pour ces infos)
Carte de présence dans le 22  carte


Aepus marinus     taille : 2,3 mm     sous une pierres reposant sur le sable, en limite d'une zone de galets
entre le niveau de haute mer en mortes-eaux et la laisse de haute mer de vives-eaux       probablement rare 
Louannec, le 27/09/2020  Louannec, le 27/09/2020
Ressemble à Aepopsis robinii, il s'en distingue par ses élytres non tronqués à l'arrière et avec des épaules plus marquées, son aspect moins brillant et sa situation assez haute sur l'estran (quoique A. robinii peut parfois être aussi observé à ce niveau).
Un grand merci à Pierre Devogel et Philippe Zorgati qui ont confirmé l'identification de ce spécimen !
en savoir plus :
http://www.gretia.org/phocadownload/cahiers_gretia/IA06/Invertebres_Armoricains_N6_2010_29-33-Zorgati-Ollivier-coleoptera-carabidae.pdf
Carte de présence dans le 22  carte


Broscus cephalotes                                         un grand (environ 2 cm) carabe noir aux fortes mandibules
Pleumeur-Bodou, le 05/07/2019  Pleumeur-Bodou, le 05/07/2019
ci-dessus trouvés sous une planche échouée en haut de plage (zone des chiendents des sables)
Pleubian, le 02/07/2019  Saint-Jacut de la Mer, le 07/07/2019
et ici quelques-uns des 23 individus qui se trouvaient sous une branche échouée
Carte de présence dans le 22  carte


Dicheirotrichus gustavii    6,5mm   individu isolé observé dans une cuvette à vase craquelée du schorre
Lancieux, le 04/07/2020  Lancieux, le 04/07/2020
pubescence longue et dressée : les soies sur les élytres sont caractéristiques
Lancieux, le 04/07/2020 Lancieux, le 04/07/2020 Lancieux, le 04/07/2020
Une espèce lui ressemble : Dicheirotrichus obsoletus qui possède une ponctuation élytrale plus fine (points petits et nombreux, une centaine de points non alignés dans le premier interstrie des élytres), ainsi qu'une pubescence plus fine, plus courte et couchée.
en savoir plus : http://www.habitas.org.uk/groundbeetles/species.asp?item=7415
Carte de présence dans le 22  carte


Dyschirius arenosus      taille : 4,5mm       ici en haut de plage, à proximité d'une arrivée d'eau douce
Plestin les Grèves, le 11/08/2019 Plestin les Grèves, le 11/08/2019 Plestin les Grèves, le 11/08/2019
genre Dyschirius : insectes fouisseurs au prothorax globuleux séparé de l'abdomen par un rétrécissement,
                              dernier article des palpes maxillaires plus gros que le précédent 
Dyschirius arenosus : élytres avec une bordure basale complète, tégument brillant, 3 dents sur l'épistome
Carte de présence dans le 22  carte


Dyschirius salinus               taille : ± 4 mm                                           milieu vaseux, entre schorre et slikke
Plestin les Grèves, le 26/07/2020 Plestin les Grèves, le 26/07/2020 Plestin les Grèves, le 26/07/2020
en savoir plus : http://www.habitas.org.uk/groundbeetles/species.asp?item=7181
Carte de présence dans le 22  carte


Pogonus chalceus      taille : 5 à 7mm   communément observé en haut de plage de sable sous laisse de mer, ou en milieu plus vaseux au niveau du schorre ou de la slikke
Matignon, le 01/07/2020 Matignon, le 01/07/2020 Matignon, le 01/07/2020
large pronotum dont la base est nettement ponctuée, coloration homogène (avant du corps et élytres) avec des reflets violets ou verts, côtés des élytres plus arrondis et moins parallèles que chez P. littoralis qui lui ressemble mais est de taille un peu suprérieure (7-8mm) et n'a pas la même ponctuation sur le pronotum
en savoir plus : http://www.habitas.org.uk/groundbeetles/species.asp?Item=7274
Carte de présence dans le 22  carte


tribu des Bembidiini et des Tachyini carabidae dont les palpes maxillaires sont caractéristiques :
                                                avant dernier article assez gros, fusiforme et cilié, suivi d'un article très fin et très petit
Les genres Bembidion, Cillenus, Tachys (1),...  observés sur les estrans bretons, présentent ce caractère.

Bembidion normannum   petite taille : 3-3,5mm   présent dans les cuvettes à vase craquelée du schorre
Pleumeur-Bodou, le 12/07/2020 Pleumeur-Bodou, le 12/07/2020 Pleumeur-Bodou, le 12/07/2020
petit carabidae noir brillant avec l'extrémité des élytres rougeâtre
Pleumeur-Bodou, le 12/07/2020  Pleumeur-Bodou, le 12/07/2020
Attention : identification délicate, ici réalisée par Pierre Devogel que nous remercions vivement.
Carte de présence dans le 22  carte


Bembidion maritimum                   taille : 5mm                ici observé sous des débris végétaux du schorre
Morieux, le 28/08/2020 Morieux, le 28/08/2020 Morieux, le 28/08/2020
palpes maxillaires, antennes et pattes uniformément jaunes, coloration des élytres caractéristique
en savoir plus : "Ground Beetles of Ireland"
Carte de présence dans le 22  carte


Bembidion (Lymnaeum) nigropiceum    sous une pierre posant sur du sable, près de la laisse de mer
Locquémeau, le 24/07/2020  Locquémeau, le 24/07/2020
bembidion de couleur brune (ici assez clair car peut-être encore immature)     taille : ici 4,1 mm
Locquémeau, le 24/07/2020 Locquémeau, le 24/07/2020 Locquémeau, le 24/07/2020
précisions apportées par Pierre Devogel qui a déterminé ce spécimen avec Philippe Zorgati :
"Dans la base gretia il n'y a que 4 mentions récentes, toutes en Basse Normandie. Houlbert & Monnot ainsi que Sainte-Claire Deville (début vingtième) en font mention en Bretagne (Carantec/Carnac/Arzon) mais l'espèce n'a plus été mentionné en Bretagne depuis (faute de prospection) jusqu'à maintenant!"
Carte de présence dans le 22  carte


Cillenus lateralis     petite taille : 3,5-4mm      sur les surfaces découvertes ± vaseuses en bas de la slikke
St Jacut de la Mer, le 29/07/2018
▲ photos illustrant les différents milieux où nous l'avons observé (± sableux, avec ou sans salicornes)
St Jacut de la Mer, le 29/07/2018 St Jacut de la Mer, le 29/07/2018 St Jacut de la Mer, le 08/07/2020
Carte de présence dans le 22  carte


Tachys scutellaris       très petite taille : 2,2 à 2,8 mm                ▼ observé sur la slikke en haut d'estran
Hillion, le 10/07/2020   Hillion, le 10/07/2020
genre Tachys : partie arrière des élytres avec une strie récurrente arquée (terminée par une crosse qui remonte vers l'avant, en forme d'hameçon), tibias antérieurs avec sommet tronqué dans sa partie externe
Hillion, le 10/07/2020 Matignon, le 03/07/2020 Matignon, le 03/07/2020
Merci à Pierre Devogel qui a déterminé ces très petits carabidés !
(1)Attention, changements dans la classification : le genre Tachys, est considéré comme appartenant à la la tribu des Bembidiini ou à celle des Tachyini, suivant les époques et les auteurs. D'autre part, l'espèce Tachys scutellaris est parfois confondue avec Tachys atratus qui a une coloration plus sombre et un édéage (organe repoducteur mâle) différent.
en savoir plus : article scientifique sur le genre Tachys
Carte de présence dans le 22  carte



Heteroceridae    

Augyles maritimus    taille : 3 mm                           haut de l'étage médiolittoral (au-dessus de mi-marée)
Penvénan, le 01/10/2018 Penvénan, le 01/10/2018 Penvénan, le 01/10/2018
observé dans une fissure entre deux blocs, en milieu un peu envasé, à l'étage des pelvéties
Précisions de Lionel Picard qui a identifié ce coléoptère : "C'est la deuxième mention bretonne après une obs' de Julien Pétillon sur Roz sur Couesnon (35) et donc la vôtre, première mention pour le 22."
quelques critères d'identification sur ce site allemand
Carte de présence dans le 22  carte

pour differencier les genres  Augyles et  Heterocerus, une observation de la face ventrale est nécessaire :
Penvénan, le 01/10/2018  Saint-Jacut de la Mer, le 20/06/2020

Heterocerus fossor      taille : environ 5 mm          présent sur la slikke           ici identifié par Lionel Picard
Saint-Jacut de la Mer, le 20/06/2020 Saint-Jacut de la Mer, le 20/06/2020 Saint-Jacut de la Mer, le 20/06/2020
Selon les clés anglaises, la coloration rougeâtre des apex des tibias arrières et médians permet de le différencier d'Heterocerus flexuosus.
Carte de présence (genre Heterocerus) dans le 22  carte



Chrysomelidae    

Psylliodes marcida  (altise du cakilier)   taille : ± 3 mm   haut de la plage, sur du cakilier en laisse de mer
Lancieux, le 19/07/2019 Lancieux, le 19/07/2019 Lancieux, le 19/07/2019
les larves minent les tiges de cakilier dont elles se nourrissent, les adultes mangent les feuilles
autres photos et critères d'identification sur insecte.org
Carte de présence dans le 22  carte



Hydraenidae    

Ochthebius lejolisii    très petit : 2mm   marchent sur le fond des cuvettes d'eau du supralittoral rocheux
Locquémeau, le 28/07/2020 Locquémeau, le 28/07/2020 Locquémeau, le 28/07/2020
▼peut parfois flotter à la surface de l'eau, sur le ventre ou, + souvent, sur le dos, avec ou sans bulle d'air▼
Locquémeau, le 28/07/2020 Locquémeau, le 28/07/2020 Locquémeau, le 28/07/2020 Locquémeau, le 28/07/2020
Merci à Lionel Picard qui a vérifié l'identification des individus photographiés (en dehors de la larve qui a été observée à plusieurs reprises dans les mares où se trouvaient des O. lejolisii adultes) !
Carte de présence (genre Ochthebius, espèce O. lejolisii très probable) dans le 22  carte


Ochthebius marinus  très petit : 2mm   observé dans un fossé avec eau à salinité variable (milieu vaseux)
Matignon, le 06/08/2020 Matignon, le 06/08/2020 Matignon, le 06/08/2020
identification de cet insecte réalisée après dissection par Lionel Picard (merci à lui !)
Matignon, le 06/08/2020  Matignon, le 06/08/2020
Carte de présence dans le 22  carte



Hydrophilidae   autre espèce de cette famille moins strictement halophile sur cette page

Cercyon littoralis    petite taille: 3 mm  coloration très variable             dans le sable, sous la laisse de mer
St Jacut de la Mer, le 07/08/2019 St Jacut de la Mer, le 07/08/2019 St Jacut de la Mer, le 07/08/2019
Carte de présence dans le 22  carte



Histeridae   élytres écourtés laissant à découvert les 2 derniers segments abdominaux
                                antennes coudées terminées en massue, pattes fouisseuses


Ci-dessous 2 coléoptères Histerides de la sous-famille des Saprininae :

Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus (?)                                     haut de plage
Plestin les Grèves, le 07/08/2011 Plestin les Grèves, le 07/08/2011 Plestin les Grèves, le 07/08/2011
ici observé à proximité d'un cadavre de fou de Bassan
commentaire de Serge Risser : "Il semble y avoir une carène qui sépare le front du clypeus et le clypeus ne semble pas avoir de carènes latérales. La photo du front n'est pas suffisamment nette pour voir s'il y a 1 sillon ... Mais le pronotum semble lisse sauf sur une ligne basale. Je dirais qu'il s'agit d'un Hypocaccus (Baeckmanniolus) dimidiatus maritimus (Stephens, 1830), mais il me semble plus prudent de limiter la détermination aux genres Chalcionellus sp., Hypocaccus sp. ou Hypocacculus sp. Ma préférence allant au genre Hypocaccus sp. "

▼ autre individu observé ici dans la laisse de mer. Attention, il peut ne pas être de la même espèce !...
Saint Jacut de la Mer, le 14/07/2011  Saint Jacut de la Mer, le 14/07/2011  Saint Jacut de la Mer, le 14/07/2011
Carte de présence (sous-famille) dans le 22   carte



Tenebrionidae   sur cette autre page des tenebrionidés pouvant aussi vivre loin de l'estran

Phaleria cadaverina   ± 7mm   chaque élytre souvent avec une tache sombre   laisse de mer, supralittoral
St Jacut de la Mer, le 02/05/2011 St Jacut de la Mer, le 16/04/2011 St Jacut de la Mer, le 20/07/2019
pattes avant fouisseuses avec tibia aplati, élargi en massue et échancré à son extrémité (genre Phaleria)
Carte de présence dans le 22  carte



Curculionidae    (charançons)             voir sur cette autre page des espèces moins strictement liées à l'estran

Polydrusus pulchellus      taille : 5,5mm                               sur les plantes du schorre (ici sur les obiones)
Langueux, le 01/08/2020  Langueux, le 01/08/2020
Espèce probablement commune sur le schorre, identifiée ici par Jean-Paul Lechapt (merci à lui !).



Apionidae    (apions,  ancienne sous-famille des Curculionidae)

Pseudaplemonus limonii    4 mm    sur les lavandes de mer (Limonium vulgare) au niveau du schorre
Ploubalay, le 26/07/2019 Ploubalay, le 26/07/2019 Ploubalay, le 26/07/2019
Carte de présence dans le 22  carte



Staphylinidae         famille comprenant de nombreuses espèces difficiles à déterminer
                                             élytres réduits, ne recouvrant très souvent que les deux premiers segments abdominaux


Micralymma marinum     petite taille: 3mm    élytres très courts   dans les fissures des rochers, mi-marée
Trédrez-Locquémeau, le 24/08/2019 Trédrez-Locquémeau, le 24/08/2019 Trédrez-Locquémeau, le 24/08/2019
autres espèces observées dans la même fissure : Lasaea adansoni (nombreuses), Otina ovata (8), Neobisium maritimum (1), Anurida maritima, Hydroschendyla submarina, ligies, nombreux acariens...
et dans le voisinage immédiat : moules, balanes (Chthamalus montagui), patelles.
Trédrez-Locquémeau, le 24/08/2019  Trédrez-Locquémeau, le 24/08/2019
Carte de présence dans le 22  carte


Cafius xantholoma         taille: environ 8 mm         nombreux au niveau de la laisse de mer      supralittoral
St Jacut de la mer, le 16/04/2011
       ▼  ailes dépliées après un vol...                        ... puis un peu plus tard ailes partiellement repliées ▼
St Jacut de la mer, le 16/04/2011  St Jacut de la mer, le 16/04/2011
De couleur globale parfois noire, il est reconnaissable à la bordure claire des élytres et à son abdomen présentant des motifs en damier.
en savoir plus : https://www.ukbeetles.co.uk/cafius-xantholoma
Carte de présence dans le 22  carte


Bledius spectabilis     ±7mm           ici au niveau de galeries creusées dans le sable ± vaseux de la slikke
St Jacut de la Mer, le 09/07/2011  St Jacut de la Mer, le 09/07/2011
thorax du mâle prolongé par une longue pointe qui surplombe la tête, une petite corne visible de chaque côté de la tête
St Jacut de la Mer, le 09/07/2011  St Jacut de la Mer, le 09/07/2011
Merci à Pierre-Olivier Maquart qui a confirmé l'identification de cette espèce délicate à identifier (confusion possible avec Bledius frisius, et éventuellement avec Bledius tricornis dont le pronotum est plus plat).
en savoir plus : https://www.ukbeetles.co.uk/bledius-spectabilis


Bledius unicornis    petite espèce : 3,6 mm     ici sur une slikke assez sableuse (présence de salicornes)
Trégastel, le 15/07/2020 Trégastel, le 15/07/2020 Trégastel, le 15/07/2020
thorax du mâle prolongé par une pointe bien visible, couleur des élytres sombre (noirs ou brun sombre)
Carte de présence dans le 22  carte




Lépidoptères    quelques papillons vivant sur les plantes du littoral  

Sesiidae

Pyropteron muscaeformis (Sésie de l'armérie)    sur l'Armérie maritime ou le Thym serpolet
Côtes d'Armor, juin 2012
longueur de l'aile : ± 8 mm           antenne avec tache claire caractéristique
Carte de présence dans le 22  carte



Tortricidae   ici sur les près salés (schorre)

Eucosma tripoliana                        Gynnidomorpha vectisana          Phalonidia affinitana
Paimpol, le 24/08/2014 Paimpol, le 24/08/2014 Plouguiel, le 09/08/2014
             sur aster maritime               sur plantain maritime et troscart maritime              sur aster maritime



Coleophoridae

Coleophora salicorniae            observé sur l'estran en bas de la slikke (sa larve se nourrit de salicornes)
Plouguiel, le 18/07/2020  Plouguiel, le 18/07/2020
Un grand merci à Alain Cosson qui a identifié ce petit papillon, nouveau pour les Côtes d'Armor !
Carte de présence dans le 22  carte




Hémiptères                        pièces buccales en forme de trompe (insectes piqueurs-suceurs)
Hétéroptères     punaises : ailes antérieures partiellement sclérifiées appelées hémélytres, ceux-ci sont
                                                          coriacés dans leur partie antérieure et membraneux dans leur partie postérieure.


Aepophilidae    une seule espèce qui vit dans les fissures en dessous de mi-marée

Aepophilus bonnairei     taille : environ 4 mm              la seule punaise qui vit en dessous de mi-marée
Trédrez-Locquémeau, le 28/08/2018  Trédrez-Locquémeau, le 28/08/2018
ici observée dans une faille entre deux blocs juste au dessus de la  zone à Fucus serratus
Précisions apportées par Thomas Cherpitel : "Cette punaise n'est pas aptère mais brachyptère. L'aptérisme sous-entendrait une absence totale d'ailes (corie et membrane chez les punaises), comme chez les larves. Ici, on voit bien des cories réduites (sans partie membraneuse comme chez la majorité des espèces de punaises) de forme plus ou moins triangulaire et de couleur fauve et noire. "
Cette espèce a été anciennement mentionnée à Lancieux (Poisson R., 1957.- Hétéroptères aquatiques. Faune de France 61).
Carte de présence dans le 22  carte



Corixidae  punaises aquatiques nageant sur le ventre (contrairement aux notonectidae qui nagent sur le dos)
                           quelques espèces s'observent dans l'eau de mer ou, plus souvent, dans l'eau saumâtre


Sigara selecta      observée dans une petite mare salée du haut d'estran (bas de l'étage des pelvéties)
Plestin les Grèves, le 01/09/2020 Plestin les Grèves, le 01/09/2020 Plestin les Grèves, le 01/09/2020
espèce considérée comme principalement marine (Cheng, L.(1976). Marine insects ainsi que sur WORMS)
Plestin les Grèves, le 01/09/2020  Plestin les Grèves, le 01/09/2020
identification délicate nécessitant la dissection d'un mâle (merci à Philippe Loncle qui l'a déterminée)
Carte de présence dans le 22  carte


Sigara stagnalis                                                             observée dans un fossé d'eau saumâtre
Penvenan, le 02/03/2021  Penvenan, le 02/03/2021
La différentiation entre cette espèce et la précédente se fait par un faisceau de critères : paramères, palette et forme du front du mâle (merci à Philippe Loncle qui l'a capturée, photographiée et déterminée).



Saldidae     des espèces qui sautent et courent au sol sur les étendues sablo-vaseuses du schorre et de la slikke

genre Saldula     Ce genre comprend des espèces qui présentent un grande variabilité intraspécifique (coloration variable suivant les individus d'une même espèce), leur détermination est difficile, parfois impossible sans dissection.
individu photographié ci-dessous :  taille 3,5 mm           ici au niveau de la slikke
Saint-Jacut -de-la-Mer, le 06/08/2018  Saint-Jacut -de-la-Mer, le 06/08/2018
Précisions apportées par Antoine Racine : "Cette petite punaise est une Saldula sp, qu'il sera difficile de nommer plus avant sans le secours des pièces génitales. Assez probablement du groupe pallipes (qui comprend arenicola, pallipes ainsi que palustris, laquelle est halophile) vu ce qu'on distingue ici. "
Carte de présence (genre Saldula) dans le 22  carte  

Saldula palustris       probablement commune sur les étendues sablo-vaseuses de la slikke et du schorre
Penvénan, le 27/07/2020  Saint-Jacut -de-la-Mer, le 06/08/2018
ici un couple qui a été prélevé pour identification : seule une dissection de l'appareil reproducteur du mâle  (effectuée par Philippe Loncle) a permis d'identifier cette espèce qui ressemble beaucoup à S. pallipes.
en savoir plus : http://britishbugs.org.uk/heteroptera/Saldidae/Saldula_palustris.html


Saldula pilosella    taille: 3,8mm     observées en grand nombre sur les bords d'une mare à salinité variable
Fréhel, le 06/08/2020  Fréhel, le 06/08/2020
Un grand merci à Philippe Loncle qui a déterminé ce saldidé !
Fréhel, le 06/08/2020 Fréhel, le 06/08/2020 Fréhel, le 06/08/2020


Salda littoralis    "grande" taille (pour une saldidée!): 5-7mm    sur étendue vaseuse à proximité d'obiones
Langueux, le 01/08/2020  Langueux, le 01/08/2020
couleur brun foncé avec eventuellement quelques taches brun-jaune
Langueux, le 01/08/2020 Langueux, le 01/08/2020 Langueux, le 01/08/2020
Carte de présence dans le 22  carte


Halosalda lateralis        taille : 3,5 - 4 mm        au voisinage d'eau salée ou saumâtre, au niveau du schorre
Trédrez-Locquémeau, le 23/07/2020 Trédrez-Locquémeau, le 23/07/2020 Trédrez-Locquémeau, le 24/06/2011
▼coloration très variable (ailes ± foncées, yeux ± rouges) pour ces 3 individus présents sur une même zone
Trédrez-Locquémeau, le 23/07/2020  Trédrez-Locquémeau, le 23/07/2020  Trédrez-Locquémeau, le 23/07/2020
Carte de présence dans le 22  carte  



Miridae    une vaste famille qui comprend quelques espèces qui vivent sur la végétation, à la limite supérieure de l'estran

Orthotylus moncreaffi     très petite : 2,5-3 mm       au niveau du schorre, très abondante sur les obiones
Langueux, le 01/08/2020  Langueux, le 01/08/2020
en savoir plus : http://www.britishbugs.org.uk/heteroptera/Miridae/orthotylus_moncreaffi.html
Carte de présence dans le 22  carte


Lygus maritimus (identification très probable)      taille : 5,5 - 6 mm         en haut de plage sur les cakiliers
Saint-Jacut de la Mer, le 05/08/2020 Saint-Jacut de la Mer, le 05/08/2020 Saint-Jacut de la Mer, le 05/08/2020
L'identification de cette espèce est très problématique car elle ressemble beaucoup à (entre autres) Lygus pratensis. Cependant, la plante hote (cakilier en haut de plage) sur laquelle elle a été observée et sa coloration jaune rendent ici son identification très probable. Si l'on suit les critères indiqués sur le site ci-dessous, la pilosité assez espacée des bords des cories semble aussi confirmer l'espèce L. maritimus
en savoir plus : http://britishbugs.org.uk/heteroptera/Miridae/lygus_maritimus.html



Piesmidae    

Parapiesma quadratum     taille : environ 3 mm      au niveau du schorre, ici sur les obiones
Ile Grande, le 15/08/2020  Ile Grande, le 15/08/2020
genre Parapiesma : pronotum avec 3 carènes longitudinales,  2 tubercules visibles entre l'oeil et l'antenne
espèce P. quadratum : le côté du pronotum n'est pas clairement sinué en son milieu
en savoir plus : http://www.britishbugs.org.uk/heteroptera/Piesmatidae/piesma_quadratum.html
Carte de présence dans le 22  carte



Cicadomorphes      sous-ordre des hémiptères comprenant les cicadelles, ailes antérieures membraneuses

Cicadellidae

Anoscopus limicola (très probable)     4,5 mm      observé sur une étendue de vase craquelée du schorre
Langueux, le 01/08/2020 Langueux, le 01/08/2020 Langueux, le 01/08/2020
Espèce d'apparence très voisine d'autres espèces du genre Anoscopus, necessitant une dissection des pièces génitales du mâle pour être sûr de la détermination (ce qui n'a pas été fait ici), cependant sa taille ici  supérieure à 4 mm et sa situation sur le schorre rendent très probable son identification. A confirmer...
en savoir plus : https://britishbugs.org.uk/homoptera/Cicadellidae/Aphrodes_albifrons.html




Orthoptères    grandes pattes postérieures adaptées au saut (grillons, sauterelles, criquets...)

Mogoplistidae

Pseudomogoplistes vicentae septentrionalis (Grillon manchois)    plage de galets, haut de l'estran
Plérin, le 12/09/2012 Plérin, le 12/09/2012 Plérin, le 12/09/2012
    à chercher à proximité ou sur les plages de galets (photo de l'habitat dans lequel il a été observé ▲)
en savoir plus : http://www.gretia.org/phocadownload/cahiers_gretia/IA01/Invertebres_Armoricains_N1_14.pdf
Carte de présence dans le 22  carte  




Diptères     ailes postérieures transformées en balanciers,
                                   chironomes, mouches, taon...  ici quelques espèces présentes sur l'estran


Chironomidae

Clunio marinus   taille inférieure à 2 mm                important dimorphisme sexuel (femelles sans ailes)
Saint-Cast, le 02/08/2019 Saint-Cast, le 02/08/2019 Saint-Cast, le 02/08/2019
observés en grand nombre à la surface de l'eau dans des mares lors d'une marée basse de vives eaux
en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Clunio_marinus
Carte de présence dans le 22  carte  



Tephritidae

Myopites eximia   taille : 4mm(♂) à 5 mm(♀)       sur Limbarda crithmoïdes (schorre ou milieu rocheux)
Lanmodez, 07/08/ 2016 Plestin Les Grèves, le 14/09/2017 Lanmodez, 07/08/ 2016
Dans cette famille, l’ovipositeur de la femelle est entouré d’une extrémité abdominale conique sclérifiée, munie d’épines de chitine qui agissent comme une râpe dont le mouvement tournant permet le percement du tissu végétal lors de la ponte (J & H Haupt, 2000).
Pleubian, 08/2017 Pleubian, 08/2017 Pleubian, 08/2017
précisions apportées par Daniel Philippon qui a observé, identifié et photographié cette mouche sur nos estrans : "Les adultes sont obtenus à partir de galles formées dans des capitules défleuris de Limbarda crithmoïdes (inule fausse-criste, famille des Astéracées) prélevés sur la partie supérieure des schorres. Ces capitules présentent une morphologie plus globuleuse que la normale; ils deviennent souvent durs et déformés. Une femelle a été observée et photographiée en situation de ponte (DP, Lanmodez 2016). Les œufs sont déposés sur la fleur. La larve descend dans le réceptacle par un akène en formation. Celui-ci est inclus dans la galle, et servira sans-doute de voie de sortie lors de l’émergence. Deux larves et une pupe ont été observés dans le même réceptacle (DP, Lanmodez 2017), ce qui représente une situation habituelle Après collecte, l’émergence se produit au bout de 5-6 jours. L’hôte est régulièrement immergé lors des marées de fort coefficient (> 100). Les larves et les pupes sont alors à l’abri dans la galle. L’émergence des imagos se produit parfois dès le mois de juin, mais elle a lieu principalement en août-septembre, lors des marées de morte-eau. Je suppose qu’il y a plusieurs générations par été, bien que la littérature britannique n’en mentionne qu’une (White, 1988). J’ignore sous quelle forme l’espèce passe la mauvaise saison après le flétrissement puis la chute des inflorescences, mais il est probable que des larves et /ou des pupes restent présentes dans la litière."
Carte de présence dans le 22  carte  



Muscidae

Limnophora obsignata
Pleubian, le 07/08/2016
femelle posée sur une inflorescence de Cotule pied-de-corbeau (Cotula coronopifolia), dans un marais maritime
en savoir plus :  https://tifaeris.wordpress.com/insectes/dipteres/limnophora-obsignata/



Tabanidae

Atylotus sp  ( loewianus ?)
Pleubian, le 12/07/2013
précision apportée par Daniel Philippon qui a observé et photographié ce diptère : "Un taon particulièrement inféodé aux marais maritimes, ici posé sur Limonium vulgare."



Coelopidae  

Coelopa      2 espèces de ce genre vivent exclusivement en bord de mer, leurs larves se nourrissent dans les algues en décomposition (laisse de mer) et se trouvent donc dans la zone supérieure de l'estran
Landrellec, le 07/01/2011  Landrellec, le 04/01/2011
 Landrellec, le 16/03/2010     Landrellec, le 16/03/2010
précisions apportées par Daniel Philippon : "Pour celles qui sont très noires, je ne vois pas très bien si les pattes ont une pilosité fournie, auquel cas ce serait des Coelopa pilipes. Celle qui est plus marron avec quelques longs poils sur les tibias est probablement une Coelopa frigida. Cette dernière espèce est nordique, alors que l'autre est méridionale. Comme c'est souvent le cas, elles cohabitent en Bretagne.

Les larves de diptère (ici non déterminées) sont souvent observées au niveau de la laisse de mer :
parfois présentes en grand nombre, elles participent à la dégradation des débrits végétaux...
Landrellec, le 07/10/2010  Landrellec, le 07/01/2011
                                                                ...un peu plus tard, les pupes d'où sortiront les adultes volants ▼
Landrellec, le 27/10/2010  Landrellec, le 25/04/2010  Landrellec, le 25/04/2010
on observe que le cycle complet de certaines de ces mouches est en phase avec celui des marées

haut de page