Bryopsidales : algues vertes siphonées vers accueil estran 22
vers page algues


Les "algues vertes" sont souvent de coloration verte mais attention, elles ne sont pas les seules: les vaucheria  par exemple,
bien que de couleur verte, sont parentes avec les algues brunes (absence d'amidon); certaines algues rouges ou brunes
peuvent être décolorées suite à la dégradation d'une partie de leurs pigments et apparaître vertes.

Sur cette page se trouvent des macro-algues vertes dans lesquelles on ne voit pas de cellules individualisées au microscope,
les parois cellulaires sont en effet absentes et, donc, les filaments ne sont pas cloisonnés (ils sont alors appelés "siphons").
Remarque : il existe d'autres algues de couleur verte qui ne sont pas des "algues vertes", les algues du genre Vaucheria.




Codiaceae
  algues d'aspect feutré formées de siphons se terminant par des utricules de coloration verte
selon les espèces : boule, croûte ou ensemble de cordons ramifiés dichotomiquement       

Codium bursa    en boule, ici de petite taille (±3cm) mais pouvant être beaucoup plus grand       infralittoral
Plérin, le 01/09/2012
en savoir plus : DORIS, 14/3/2011 : Codium bursa (Olivi) C. Agardh, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=261
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Codium adhaerens      plaque de 60 cm de large, très adhérente sur paroi verticale     bas du médiolittoral
Landrellec, le 12/06/2013  Landrellec, le 12/06/2013
peu discernable de Codium effusum sur photo, mais, sur le terrain, C.adhaerens se détache plus difficilement 
au microscope▼, les utricules ne se terminent pas ± en massue et sont de taille inférieure (diamètre<150µm)
Landrellec, le 12/06/2013  Landrellec, le 12/06/2013
en savoir plus : http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=L7a729438adacdd8f
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                             



Codium fragile   5 à 30 cm   dans l'eau (cuvette, photo à gauche, ou eau courante ▼), haut du médiolittoral
Pleubian, le 21/08/2013  Penvénan, le 20/08/2013
algue constituée de cordons ramifiés, composés de multiples utricules terminés par un mucron
Pleubian, le 21/08/2013 Pleubian, le 21/08/2013 Pleubian, le 21/08/2013
 
 Pleubian, le 21/08/2013
exclusivement identifiable au microscope, qui permet facilement d'observer les mucrons
Pleubian, le 21/08/2013  Trégastel, le 26/09/2013
en savoir plus : DORIS, Codium fragile subsp. fragile (Suringar) Hariot, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1283
et aussi : http://www.europe-aliens.org/pdf/Codium_fragile.pdf
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                             



Trois autres espèces (Codium tomentosum, C. vermilara et C. decorticatum) présentent des cordons dichotomes et ont des utricules sans mucron, leur distinction demande un examen microscopique et reste délicate :

Landrellec, le 03/03/2010  Landrellec, le 03/03/2010
Carte de présence de Codium en cordons dichotomes sans mucrons  carte          


Codium tomentosum       le plus commun de nos codium du bas de l'estran                médio et infralittoral
Pléhérel, le 25/07/2013  Pléhérel, le 25/07/2013
au microscope: insertion des poils suivie d'un rétrécissement, puis d'un élargissement du sommet de l'utricule▲
Perros-Guirec, le 18/09/2013  Perros-Guirec, le 18/09/2013
Cette espèce présente des cordons ± aplatis au niveau des ramifications (C. decorticatum possède des ramifications très aplaties et élargies, les cordons de C. vermilara ne sont jamais aplatis). L'algue de la photo de gauche pourait évoquer C. decorticatum, mais la microscopie semble indiquer qu'il s'agit de C. tomentosum.


Codium vermilara  (très probable)     cordons dichotomes cylindriques non aplatis        médio et infralittoral
Trébeurden, le 05/10/2013  Perros-Guirec, le 04/01/2014
au microscope : utricules, dépourvus de mucrons, moins longs mais aussi larges que chez C. tomentosum,
                                         rétrécissant au sommet à partir de l'insertion des poils qui est plus proche du sommet




Bryopsidaceae
algues siphonées, en forme de plume 

Bryopsis plumosa       taille : < 10cm             algue molle et fragile, ici observée sous les pontons d'un port
Trébeurden, le 05/05/2013  Trébeurden, le 05/05/2013
frondes triangulaires  dans un plan, avec ramifications secondaires          
Trébeurden, le 05/05/2013 Trébeurden, le 05/05/2013 Trébeurden, le 05/05/2013
axes primaires avec fronde triangulaire sur plus de la moitié de leur longueur
Plévenon, le 24/07/2013  Plévenon, le 24/07/2013
▲ autre specimen, de plus petite taille (±4cm) observé sous un surplomb rocheux à marée basse ▲
en savoir plus : DORIS, 20/11/2010 : Bryopsis plumosa (Hudson) C. Agardh, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2032
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                             



Bryopsis hypnoides (?)      taille : ici 8 cm        algue molle en touffe, souvent épiphyte, bas du médiolittoral
Erquy, le 07/09/2013 Erquy, le 07/09/2013 Erquy, le 07/09/2013
axes primaires d'où partent des ramifications disposées dans tous les plans, elles-mêmes portant des ramules
disposées aussi dans tous les plans, identification nécessitant un microscope
Penvenan, le 22/09/2013  Plougrescant, le 23/09/213
aspect de l'algue hors de l'eau ▲            algue en place partiellement dans l'eau à la limite de la basse mer ▲
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                             




Derbesiaceae
 algues siphonées, formant des filaments ramifiés

Derbesia tenuissima          touffe de quelques cm                            ici observée sous les pontons d'un port
Trébeurden, le 05/05/2013  Trébeurden, le 05/05/2013
algue constituée de filaments siphonés (sans cloisons), ramifiés et fins (diamètre 30 à 70 µm)
Trébeurden, le 05/05/2013 Trébeurden, le 05/05/2013 Trébeurden, le 05/05/2013
à noter: il existe une autre espèce, Derbesia marina, dont les filaments sont moins fins (diamètre >100µm)
en savoir plus : http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=N3e4e79d6861fafb2
                         http://www.flora.sa.gov.au/efsa/algae_revealed/pdf/Derbesia_tenuissima,_Halicystis_ovalis.pdf
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                             

vers algues vertes filamenteuses   haut de page