poissons téléostéens 4 vers accueil estran 22
vers classification poissons


squelette ossifié  (poissons à arêtes)



Perciformes



Ammodytidae    Attention : cette famille comprend plusieurs espèces de lançons et d'équilles dont la détermination est très problématique lorsque les poissons sont vivants, les photos présentées ici ne sont donc pas déterminées de façon certaine !


Ammodytes tobianus (équille)   probable     taille  ≤ 20cm                   enfoui dans le sable à marée basse
Trébeurden le 29/04/2010
                          dos verdâtre, cotés avec écailles en rangées obliques formant des chevrons
Trébeurden le 29/04/2010
               absence de tâche foncée distincte devant l'oeil  (ce qui le distingue de Hyperoplus lanceolatus)
Trébeurden le 11/08/2010  Trébeurden le 11/08/2010
autre critère de distinction: chez A. tobianus, la nageoire dorsale commence au dessus de la pectorale tandis
que chez H. lanceolatus, le début de la dorsale se trouve en arrière de l'extrémité de la pectorale



Blenniidae (blennies)   poissons allongés à grosse tête et museau court, avec une seule longue nageoire dorsale,
2 nageoires pectorales puissantes et des pelviennes réduites à 2 ou 3 longs rayons insérés très en avant.


Lipophrys pholis (mordocet)   taille: 12cm       nageoire dorsale continue (blennie)        cuvette, médiolittoral
Plestin les Grèves le 15/03/2010  Plestin les Grèves le 15/03/2010
dessus de la tête dépourvu de tubercules ou de coiffe, souvent une tache arrondie sombre en arrière de l'oeil
Saint Jacut de la Mer, le 03/06/2011  Perros-guirec, le 13/05/2013
▲ adultes, les reproducteurs sont parfois presque noirs            ▲ juvénile : comparaison avec la blennie coiffée
Perros-Guirec, le 13/05/2013  Perros-Guirec, le 13/05/2013
ci-dessus: ponte observée à côté d'un mordocet adulte, celui-ci restait à côté après déplacement de la pierre
(celle-ci a bien sûr été soigneusement remise en place après séance photo...), la partie immergée des rochers
verticaux voisins étaient aussi recouverte d'oeufs.
en savoir plus : DORIS, 4/9/2012 : Lipophrys pholis (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2695
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Parablennius gattorugine       2 tentacules ramifiés "en sapin" entre les yeux           assez commun
St Jacut de la Mer le 19/09/2009  St Jacut de la Mer le 14/03/2010
▼juvénile : grosse tache sombre (parfois bleue) sur la nageoire dorsale au-dessus de la première bande noire 
St Jacut de la Mer le 14/03/2010  St Jacut de la Mer le 14/03/2010
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Coryphoblennius galerita  (blennie coiffée)     observés dans les mares du haut de l'estran, milieu battu
Plouha, le 12/01/2013
au-dessus de la tête : blennie coiffée d'un unique triangle caractéristique comportant des bords frangés
Plouha, le 12/01/2013 Plouha, le 12/01/2013 Plouha, le 12/01/2013
ceux que nous avons observés étaient tous de petite taille (3-4cm)
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              




Callionymidae

Callionymus sp (lyra ou reticulatus, callionyme ou dragonnet)                                 fond sableux, infralittoral
landrellec le 01/02/2010 landrellec le 02/03/2010

landrellec le 01/02/2010
poisson commun dans l'eau à la limite de la basse mer ou dans les mares sableuses
Plouezec le 07/05/2008
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              




Gobiidae (gobies)          2 nageoires dorsales, les nageoires pelviennes fusionnées forment une ventouse

Gobius paganellus    taille < 12 cm        très commun sous les cailloux, médiolittoral inférieur et infralittoral
Plouézec le 09/04/2008
rayons filamenteux en touffe au dessus▼de la pectorale   dorsale1 bordée d'une bande orangée ou jaune
Landrellec, le 18/08/2008  Trébeurden le 07/11/2010
la coloration globale du poisson est très variable et peut être plus claire que ceux ici photographiés
Trébeurden le 07/11/2010
attention: confusion possible avec le jeune gobie à grosse tête (Gobius cobitis) qui fréquente les mêmes milieux
Plouézec, le 06/04/2012  St Jacut de la Mer, le 08/05/2012
 ▲ pontes observées sous des cailloux où se trouvait aussi un gobie paganel qui semblait veiller sur les oeufs
en savoir plus: DORIS, 3/12/2010 : Gobius paganellus Linnaeus, 1758, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1181
Carte de présence dans le 22  carte



Gobius cobitis (gobie à grosse tête)     grande taille: ici, 21 cm         dans cuvette sous rocher, médiolittoral
Landrellec, le 17/04/2011
touffe de rayons filamenteux au dessus de la nageoire pectorale   tête à profil busqué et lèvres épaisses
Landrellec, le 17/04/2011  Landrellec, le 17/04/2011
                                         première nageoire dorsale non pointue, de coloration variable (ici avec liseré bleu) ▼
Landrellec, le 17/04/2011  Landrellec, le 17/04/2011
ci-dessous les photos d'un juvénile d'environ 4 cm  identifié par Roberto PILLON sur le Fish Watch Forum
Trébeurden, le 09/09/2014  Trébeurden, le 09/09/2014
"La présence d’un point foncé devant le 1er rayon dorsal et la marque sombre indistincte en V sur le museau pourraient être de bons critères d’identification des jeunes Gobius cobitis."
en savoir plus: DORIS, 3/12/2010 : Gobius cobitis Pallas, 1814, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1599
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Gobius niger  (gobie noir)                                              taille: 7cm                             sous cailloux, infralittoral
Verdelet, le 22/01/2011
                         ▲ taches noires sur le côté        ▼   première dorsale pointue avec ici les rayons 3 et 4 + longs
Verdelet, le 22/01/2011  Verdelet, le 22/01/2011
la première dorsale comporte habituellement une tache noire à l'avant de celle-ci (peu visible ici!)
Verdelet, le 22/01/2011  Verdelet, le 22/01/2011
en savoir plus: DORIS, 9/1/2010 : Gobius niger Linnaeus, 1758, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1819
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Gobiusculus flavescens   (gobie nageur)                          taille: 5 cm                                          infralittoral
Landrellec le 07/10/2010
grande tache noire en avant de la caudale    dorsales rayées longitudinalement ▲                 yeux écartés ▼
Landrellec le 07/10/2010  Landrellec le 07/10/2010
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Pomatoschistus pictus  (gobie varié)                       taille : 4 cm                            fond sableux, infralittoral
Trébeurden le 06/11/2010
nageoires dorsales avec rangées de points noirs en alternance avec rangées de points bleutés moins marqués
Trébeurden le 06/11/2010
vue de dessus : taches claires au dessus de doubles taches noires sur son profil
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Pomatoschistus minutus (gobie buhotte)         taille : 8cm        rochers ou  zostères                 infralittoral
Trébeurden le 06/11/2010
      tache bleue à l'arrière de la première dorsale allant jusqu'au bord de la nageoire (chez mâles et femelles)
Trébeurden le 06/11/2010  Trébeurden le 06/11/2010
▼  vu de dessus, se confond avec le sable sur lequel il évolue                 ▲   profil du museau assez plat
Trébeurden le 06/11/2010
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Pomatoschistus sp  (microps à confirmer)        taille: 3,5cm          zone d'arrivée d'eau douce, médiolittoral
Trébeurden le 07/11/2010
▼ ici la tache bleue de la dorsale antérieure ne va pas jusqu'au bord des rayons
Trébeurden le 07/11/2010  Trébeurden le 07/11/2010
                                                                                                           le "museau" est très court et plongeant
Trébeurden le 07/11/2010


Aphia minuta     taille maximale : 6cm (ici 3,5cm)         en banc, ici piégé dans une cuvette d'eau infralittorale
Lancieux, le 11/03/2012  Lancieux, le 11/03/2012
petit gobie à grande bouche et au corps transparent, seuls les yeux et les organes internes sont visibles
Aphia minuta possède 2 nageoires dorsales : la première possède 5 rayons, la deuxième, 12 à 14 rayons.
Il peut être facilement confondu avec Crystallogobius linearis dont la première dorsale est réduite (2 rayons chez le mâle) ou absente (chez la femelle), et dont la deuxième dorsale est très longue (18-20 rayons) et moins haute.
en savoir plus : DORIS, 2/2/2014 : Aphia minuta (Risso, 1810), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1839
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Lebetus guilleti  (gobie nain de Guillet)            tout petit : ici environ 2cm                      photos perfectibles...
Plestin les Grèves, le 03/02/2014
individu capturé vivant après une tempête, à l'étage médiolittoral dans une cuvette d'eau à fond sableux
Plestin les Grèves, le 03/02/2014  Plestin les Grèves, le 03/02/2014  Plestin les Grèves, le 03/02/2014
coloration caractéristique avec une bande claire suivie d'une bande foncée en avant de la nageoire caudale première nageoire dorsale très haute et deuxième dorsale colorée d'orange (hélas peu visibles sur ces photos!)

Deux espèces très voisines ont été décrites : Lebetus scorpioides  et Lebetus guilleti

Précisions apportées par Patrick Louisy : "Votre poisson est bien un Lebetus guilleti, et c'est un mâle. Cela se voit assez bien sur votre photo en vue ventrale car on y repère clairement les stries verticales du flanc au dessus des pelviennes. Les stries verticales derrière la nageoire pectorale (caractère du mâle) ne se rencontrent pas chez L. scorpioides."
autre critère de distinction entre les 2 espèces : Chez L. guilleti, "La large bande claire sur le pédoncule caudal est encadrée par deux lignes sombres obliques."

en savoir plus : http://species-identification.org/species.php?species_group=fnam&id=1623
                         http://www.patzner.sbg.ac.at/Gobiidae/Leb_gui.htm
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              




Labridae

Labrus bergylta (vieille)                         ici, juvénile mesurant environ 6 cm                                    infralittoral
Trébeurden, le 11/08/2010
"Très variables en couleur, souvent verts dans les herbiers à zostères, ils se reconnaissent à l'absence totale de taches noires derrière l’œil, sur le pédoncule caudal et la nageoire supérieure "  (Patrick Le Mao)
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Symphodus melops                     une tache noire en avant de la caudale, une zone sombre derrière l'oeil
Landrellec le 12/02/2009

Landrellec le 11/03/2009
         "Ce labridé bigarré est un mâle nuptial de Symphodus( Crenilabrus) melops. Il se reconnaît à la tache noire derrière
         l'oeil et a ses couleurs extrêmement variées. Il existe une espèce proche Symphodus (Crenilabrus) bailloni, un peu
                                         moins fréquent qui se distingue par la répartition des taches noires" (P. Le Mao)
Landrellec le 11/03/2009  Landrellec le 11/03/2009
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Symphodus bailloni                                                                                        parmi les zostères, infralittoral
St Jacut de la Mer, le 11/09/2010
'reconnaissable à la tache noire sur la partie postérieure de la nageoire dorsale et sa teinte générale brun rougeatre' (P. Le Mao)
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Centrolabrus exoletus (centrolabre)         taille  : ici, 10 cm          fond sablo-vaseux, grande marée basse
St Guirec (Perros-Guirec), le 02/03/2014
queue à la coloration caractéristique : 2 bandes sombres séparées par une bande plus claire
Trégastel, le 17/09/2016  Trégastel, le 17/09/2016
ci-dessus, deux photos d'un juvénile de 4 cm observé dans un milieu plus sableux
en savoir plus : DORIS, 13/8/2012 : Centrolabrus exoletus (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2126
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Ctenolabrus rupestris   taille(poisson ci-dessous) : 3 cm (juvénile)    rochers sur fond sableux, infralittoral
Trébeurden, le 29/08/2011
tête avec ligne blanche chez les juvéniles   reconnaissable à sa tache noire située en haut du pédoncule caudal
Ploubazlanec, le 02/02/2014
juvénile de 6 cm, piégé par la basse mer en milieu turbide   ici une tache noire à l'avant de la nageoire dorsale
en savoir plus : DORIS, Ctenolabrus rupestris (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=1592
Carte de présence dans le 22  carte




Moronidae 

Dicentrarchus labrax (bar commun)     taille : 20 cm (juvénile)                  2 nageoires dorsales distinctes
Port-Béni, juillet 2014
ici capturé à l'haveneau, prisonnier dans un herbier de zostère        opercule avec une tache sombre diffuse
Port-Béni, juillet 2014  Port-Béni, juillet 2014
Le bar tacheté(Dicentrarchus punctatus), espèce voisine beaucoup plus rare, pourrait éventuellement aussi exister en Manche : la tache de l'opercule est alors plus nette ; le dos et les flancs sont recouverts de petites taches noires (mais attention, ces mouchetures noires peuvent être aussi présentes chez les juvéniles de bar commun, ce qui est probablement le cas chez les 2 bars juvéniles (5 cm) dont les photos sont ci-dessous !).
Trévou-Tréguignec, le 23/08/2016  Trévou-Tréguignec, le 23/08/2016
en savoir plus : http://ichtyo.cnrs.fr/pages/fr/fichefr.php?var=254
et aussi : DORIS, 17/4/2014 : Dicentrarchus labrax (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=407
Carte de présence dans le 22  carte




Mugilidae mulets, poissons vivants en pleine eau, fréquentant souvent les eaux saumâtres (± dessalées)

Trois espèces de mulets fréquentent nos côtes : Chelon labrosus, Liza ramada et Liza aurata.
Dans la zone de balancement des marées, des juvéniles de 3 à 7 cm sont souvent observés.
Leur identification pose cependant problème comme le montre ce commentaire d'Eric Feunteun :"En général, on ne se prononce guère sur les déterminations de mulets de cette taille. Les écailles ne sont pas mises en place de manière définitive, la forme de la bouche, épaisseur et de papilles ou stries sur les lèvres non encore définitives... Nous avions fait un travail de déterminations de juv de cette taille et les critères morpho extérieurs ou internes (caeca pyloriques en particulier), conduisaient à des identifications contradictoires. La mise en élevage de juv identifiés comme espèce A conduisaient après quelques mois à constater qu'il s'agissait en fait d'une espèce B ou C , voire même de genre
(Chelon vs Liza)."

Liza sp ?      identification peu sure (voir ci-dessus)     taille de ce juvénile : 4,5 cm             mare, médiolittoral
Trébeurden, le 24/01/2011
celui-ci était dans une grande mare en compagnie d'une dizaine de ses congénères
Trébeurden, le 24/01/2011  Trébeurden, le 24/01/2011
sa lèvre supérieure est d'une épaisseur inférieure au diamètre de sa pupille (ce qui le distinguerait du mulet lippu si sa taille était supérieure...)
en savoir plus : DORIS, 16/1/2011 : Liza aurata (Risso, 1810), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=2594
                               


Chelon labrosus (mulet lippu, identification à confirmer)   grande taille : 60cm    embouchure du Jaudy
La Roche Derrien, le 09/08/2010  La Roche Derrien, le 09/08/2010
tête large et aplatie          lèvre supérieure très épaisse (plus que le diamètre de la pupille chez le genre Chelon)
Poisson pas vraiment trouvé sur l'estran, mais dans la zone de balancement des marées d'un fleuve côtier, on peut le voir aussi dans les ports.
Attention, il pourrait aussi s'agir de Liza ramada, aux pectorales petites et peu pointues !
en savoir plus : DORIS, 22/05/2016 : Chelon labrosus (Risso, 1827), http://doris.ffessm.fr/ref/specie/1435



Mullidae      une paire de longs barbillons sous le menton, grandes écailles

Mullus surmuletus (rouget de roche)    première dorsale avec deux bandes jaune-brun
en savoir plus : http://ichtyo.cnrs.fr/pages/fr/fichefr.php?var=259
et aussi : DORIS, 17/4/2014 : Mullus surmuletus Linnaeus, 1758, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=500
Carte de présence dans le 22  carte




Pholidae

Pholis gunnellus (gonelle)                                                 dans les flaques sous les rochers de l'infralittoral
St Cast le 13/07/2010
ocelles noirs bordés de blancs près de la base de la longue nageoire dorsale, nageoires pectorales jaunes
St Jacut de la Mer le 14/07/2010  St Cast le 13/07/2010
ci-dessous deux poissons à la livrée très atypique qui nous semblent appartenir à la même espèce
Plouézec, le 26/12/2011  Plérin, le 04/03/2014
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              




Sparidae             corps aplati latéralement, une seule nageoire dorsale longue, nageoire caudale fourchue        

Diplodus sargus (sar)    jeune sar (8 cm) capturé à l'haveneau à basse mer        fond : sable et rochers
St Cast, le 17/04/2015
aplati latéralement              se distingue de la jeune daurade par sa tache noire à la base du pédoncule caudal
St Cast, le 17/04/2015  St Cast, le 17/04/2015
poisson arrivé relativement récemment en Manche Occidentale  (précision apportée par Eric Feunteun)
en savoir plus : DORIS, 17/3/2014 : Diplodus sargus (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=463
Carte de présence dans le 22  carte                 



Trachinidae   1ère dorsale courte, épineuse et pouvant injecter du poison; 2ème dorsale et anale longues

Echiichthys vipera (petite vive)   taille: 6 cm                                  dans le sable recouvert d'eau, infralittoral
Plestin les Grèves, le 23/01/2011
moins allongée, plus trapue que les autres vives      dos assez clair avec de petits points noirs et des traits bruns
Plestin les Grèves, le 23/01/2011  Plestin les Grèves, le 23/01/2011
▲ bouche oblique ouverte vers le haut, une épine en haut de l'opercule           ▲ 1ère dorsale noire avec une épine venimeuse
Plestin les Grèves, le 23/01/2011  Plestin les Grèves, le 23/01/2011
Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              




Tripterygiidae

Tripterygion delaisi (triptérygion jaune)                   taille : 5-7 cm                                                  infralittoral
Landrellec le 02/03/2010  Landrellec le 02/03/2010
petit tentacule au-dessus de chaque oeil et de chaque narine        première des 3 nageoires dorsales à 3 rayons
L'Arcouest, le 07/04/2012
▲ jeune mâle à la coloration orange, la tache noire proche de la nageoire caudale distingue cette espèce du triptérygion rouge
(non présent en Bretagne).
Commentaire de Patrick Le Mao : "Il s'agit effectivement d'un mâle de Tripterygion delaisi. La livrée jaune-vif n'est acquise qu'à
la fin mai, en période nuptiale. En hiver les mâles peuvent ressembler à des femelles ou, comme ici, prendre une livrée
orangée assez troublante. J'ai eu toute la gradation durant ma thèse sur des Triptérygion de Rance capturés tout au long de l'année."
en savoir plus: http://www.mer-littoral.org/34/tripterygion-delaisi.php
Carte de présence dans le 22  carte    
                                                                                          
vers poissons téléostéens5  haut de page