zostères vers accueil estran 22
vers lichens et plantes du littoral


Ici les zostères, seules plantes à fleurs (=  angiospermes) à pousser en dessous de la zone de mi-marée.
Comme les autres plantes à fleurs, elles possèdent des racines, un rhizome traçant et des fleurs, discrètes, qui donnent
des graines susceptibles de donner de nouvelles plantes, même si la dispersion des plantes se fait surtout par bouturage.
On les trouve en milieu sableux ou sablo-vaseux où elles forment des herbiers qui fixent le sable avec leurs racines et
procurent des conditions de vie favorables à toute une faune associée.



Zostera noltei (anciennement Z. nana)   (Zostère naine)                            sable fin ou envasé, médiolittoral
Trébeurden, le 28/01/2012  Trébeurden, le 28/01/2012
Toujours de petite taille (largeur des feuilles <2 mm pour une longueur maximale de 30cm), ses feuilles ne comportent pas plus
de 3 nervures parallèles (une au milieu et 2 près des bords, parfois non visibles, parfois juxtaposées à d'autres lignes
longitudinales qui ne sont pas des nervures et qui peuvent facilement conduire l'observateur à des conclusions erronées quant
à l'espèce rencontrée!). L'extrémité des feuilles semble bilobée (sommet de la feuille légèrement incurvé en son centre).
Trébeurden, le 28/01/2012 Trébeurden, le 28/01/2012
Rhizome blanc-jaunâtre avec seulement 2 à 4 racines partant au niveau de chaque noeud. La fixation des sédiments au niveau
du rhizome et des racines permet  la stabilisation du sol et limite l'érosion du littoral.

Les herbiers de zostères contribuent aussi à la nourriture de certains oiseaux hivernants :
St Jacut de la Mer, le 02/11/2007  
  ◄ nourriture appréciée des bernaches qui peuvent s'observer
         en grand nombre, broutant les zostères 

 St Jacut de la Mer, le 05/11/2007
en savoir plus : DORIS, 15/3/2010 : Zostera noltii Hornem., http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=935
                               http://www.rebent.org//medias/documents/www/contenu/documents/Fiche07_Znoltii_V6.pdf

Carte de présence dans le 22  carte                                                                                              



Zostera marina
   (Zostère marine)              sable fin ou grossier             médiolittoral inférieur et infralittoral
Landrellec, le 13/11/2008  Landrellec, le 02/01/2010
dans le bas de l'infralittoral, les feuilles peuvent mesurer jusqu'à plus d'un mètre de long et 12 mm de large
les feuilles adultes possèdent au moins 5 nervures parallèles (parfois non visibles), leur sommet est pointu
Trébeurden, le 28/01/2012  Trébeurden, le 28/01/2012
                                     rhizome jaune-brun d'où partent de nombreuses racines au niveau de chaque noeud
 
On trouve aussi une forme plus petite qui vit  à un niveau supérieur (médiolittoral). Elle est parfois difficile à distinguer de la
zostère naine, mais ses feuilles pointues ont plus de 3 nervures parallèles (parfois peu visibles) et ses racines sont différentes: autrefois appelée Zostera angustifolia, puis Zostera marina variété angustifolia, il semble que la taille réduite de ces plantes
soit plus due à une réaction de stress face à un milieu  perturbé (exondations répétées en médiolittoral) qu'à une différence
génétique avec la population à feuilles plus grandes du bas de l'infralittoral. Cette forme ne serait donc pas une variété, mais
un simple écotype de l'espèce Zostera marina caractérisé par des feuilles plus courtes et plus étroites.

les zostères sont des plantes à fleurs : ci-dessous les flèches noires indiquent les discrètes inflorescences en forme d'épis
St Cast, le 13/07/2010
De nombreuses espèces pondent dans les herbiers : pontes de seiche  ▲,  ci-dessous des pontes de gastéropodes.
Landrellec, le 13/03/2009 Landrellec, le 20/01/2011 Trébeurden, le 30/09/2011

Les herbiers de zostères abritent une grande diversité d'espèces, parmi lesquelles les poissons  Syngnathus typhle et
Nerophis ophidion, la crevette  Hippolyte inermis : leur couleur souvent verte et leur forme allongée les rendent bien peu
visibles au milieu des zostères qui leur procurent un parfait camouflage.


en savoir plus : DORIS, 19/2/2011 : Zostera marina L., http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=695
                               http://www.rebent.org//medias/documents/www/contenu/documents/Hily_Rebent_Herbiers_2006.pdf
Carte de présence dans le 22  carte

vers plantes du littoral rocheux   haut de page