bryozoaires cténostomes


Minuscules animaux, les bryozoaires forment des colonies fixées dont chaque unité est appelée zoïde.
Le zoïde est constitué d'une logette protectrice (ou cystide) et d'une partie molle (polypide) qui possède un lophophore, couronne de tentacules au centre de laquelle se trouve la bouche.
Les colonies sont de formes extrêmement variables : elles peuvent être encroûtantes, filiformes, arborescentes...
Leur identification, délicate et nécessitant souvent un examen microscopique, n'est ici parfois que probable.
En 1995, 140 espèces étaient répertoriées dans la région de Roscoff (dont certaines, plus profondes, non présentes sur l'estran).

Pour en savoir plus sur les bryozoaires de nos côtes visibles sur l'estran ou en plongée : Bryozoaires d'Europe,
Les carnets du plongeur, F. André, J.-P.Corolla, B.Lanza et G. Rochefort, 2014, éditions Neptune Plongée.

Des liens (en anglais), avec clés et très bien illustrés,  pour identifier les bryozoaires du nord de l'Europe (Hans De Blauwe) :
Part I, Ctenostomatida
Part II Cyclostomatida
- Part III Cheilostomatida “anasca” avec clé allant aux genres pour les autres Cheilostomatida

Sur cette première page les cténostomes que nous avons rencontrés sur l'estran des Côtes d'Armor.



Cténostomes  bryozoaires non calcifiés, zoïdes à paroi souple et chitineuse, absence d'opercule

Alcyonidiidae

genre Alcyonidium et Alcyonidioides : un assez grand nombre d'espèces à la détermination problèmatique...
en savoir plus : DORIS,  Alcyonidium spp. , http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=297
Carte de présence (genre Alcyonidium) dans le 22  

Alcyonidium hirsutum (doigts de feu)  colonie souple ressemblant à une éponge  ±10 cm   basse-mer
Alcyonidium hirsutum  Alcyonidium hirsutum
espèce pouvant provoquer des allergies      
Alcyonidium hirsutum  Alcyonidium hirsutum
commentaire de Gabin Droual qui en a confirmé l'identification : "Je le trouve très souvent légèrement en dessous de la ceinture à Fucus.Il y a entre les zoïdes des bulbes/protubérances qui donnent cet aspect hirsute à cette colonie."


Alcyonidium polyoum                                          colonie encroûtante sur Fucus serratus,  à marée basse
Alcyonidium polyoum Alcyonidium polyoum Alcyonidium polyoum
D'autres espèces peuvent parfois se trouver sur les algues, telles A. gelatinosum et Alcyonidioides mytili, mais chez ces deux espèces le nombre de tentacules des lophophores est plus réduit (18 max.).


Alcyonidium gelatinosum  (identification  probable)             colonie encroûtante sous pierre, à basse mer
Alcyonidium gelatinosum (probable)  Alcyonidium gelatinosum (probable)
zoïdes avec épaisses parois latérales blanches 
Alcyonidium gelatinosum (probable)  Alcyonidium gelatinosum (probable)
attention à ne pas le confondre avec de vieilles colonies de l'espèce Alcyonidioides mytili qui présentent aussi cette bordure blanche, mais celle-ci est alors bordée par une ligne sombre étroite qui sépare les zoïdes (précision apportée par Hans De Blauwe)


Alcyonidioides mytili                 colonie encroûtante sur moule, ponton d'un port
Alcyonidioides mytili Alcyonidioides Alcyonidioides
lophophores ici à 14 tentacules



Flustrellidridae

Flustrellidra hispida                                                            encroûtant sur Fucus serratus, médiolittoral bas
Flustrellidra hispida  Flustrellidra hispida
▼lophophores (= ombelles entourées de tentacules) bien visibles lorsque  la colonie est immergée▼
Flustrellidra hispida  Flustrellidra hispida
en savoir plus:  http://www.mer-littoral.org/17/flustrellidra-hispida.php
Carte de présence dans le 22    



Nolellidae

Anguinella palmata  colonie arborescente très ramifiée  zone maritime (eau ±saumâtre) d'un fleuve côtier
Anguinella palmata Anguinella palmata Anguinella palmata
en savoir plus : DORIS, Anguinella palmata Van Beneden, 1845, https://doris.ffessm.fr/ref/specie/5398
Carte de présence dans le 22    



Walkeriidae

Walkeria uva     ici en zone maritime d'un fleuve côtier, souvent aussi sur corallines de cuvettes rocheuses
Walkeria uva  Walkeria uva
en savoir plus : DORIS, Valkeria uva (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/2959
Carte de présence dans le 22    



Vesiculariidae

Amathia lendigera     taille de la colonie : 1 à 2 cm                    ici sur algue rouge, à grande marée basse
Amathia lendigera  Amathia lendigera
stolon en partie rampant sur le support, en partie érigé avec des ramifications à la base desquelles se trouvent des groupes de zoides regroupés par paires
en savoir plus :  DORIS, Amathia lendigera (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=3508
Carte de présence dans le 22  


Amathia citrina          taille de la colonie : environ 10cm                 ici observé sur le Trieux, très basse mer
Amathia citrina  Amathia citrina
        groupes de zoides disposés en hélice autour du stolon, lophophores jaune-citron à 8 tentacules▲
Carte de présence dans le 22    


Amathia cf. imbricata   touffe beige, très ramifiée, de 2-8 cm    ici observé sur le Jaudy, très basse mer
Amathia imbricata  Amathia imbricata
zoïdes disposées en groupes denses (pas en hélice) le long du stolon    lophophore beige à 10 tentacules▼
Amathia imbricata  Amathia imbricata
en savoir plus, sur le site : http://britishbryozoans.myspecies.info


Vesicularia spinosa  ici colonie de petite taille (max 30cm), trouvée accrochée aux algues à marée basse
Vesicularia spinosa
axes avec rameaux terminés par des épines, disposés de façon hélicoidale
Vesicularia spinosa Vesicularia spinosa Vesicularia spinosa
en savoir plus : DORIS, Vesicularia spinosa (Linnaeus, 1758), https://doris.ffessm.fr/ref/specie/350
autres photos sur aphotomarine